• Tu la détéstait , mais elle t'aimait , 

    Elle était jolie , 

    Elle était parfaite . 

    Mais tu rêvait de la tuer , 

    Tu savais qu'elle était idiote , 

    Et que tu ne merritait pas ce sentiment . 

    Cet amour qu'elle epprouvait pour toi , 

    Ses yeux bleu si merveilleux , tu les aimait tant . 

    «Lâche-moi» , 

    Etait ce que tu voulais lui dire , 

    Mais tu ne pouvais pas , 

    Pourquoi ? Même toi tu ne le savait pas . 

    Tu l'avais tant hait , puis finalement tu finis par l'apprécier . 

    Mais pourquoi maintenant ? 

    Tu l'avais rejeté , 

    Plusieurs fois . 

    Maintenant que tu ne peux rien faire . 

    Tu regardait la neige depuis ta fenêtre , 

    Regrettant tout ce que tu lui as fait . 

    Maintenant , tu peux savoir a quel point ,

    A quel point tu l'a fait souffrir . 

    Tu avais envie de dire

    «Je m'en fiche» , 

    Mais tu était incapable de le faire . 

    Tu te décida enfin à sortir , 

    Mais tu ne la trouva pas . 

    Tu te souvint de ce qu'elle t'avait dit . 

    « -Mon endroit préféré c'est cet endroit , j'y viens quand je me sens mal ! 

    - Je m'en fiche . 

    - Ren ! C'est méchant ! 

    Et elle commença a pleurer . 

    -Pathétique- , pensa-tu »

    Tu te dirigea vers cet endoit en courant , 

    Et tu la vis assise sur ce banc , 

    En pleurant . 

    Elle tenait un pistolet . 

    «-Yûna ... Dis-tu 

    - N'approche pas ! Hurla-t-elle 

    - Yûna , écoute-moi . Insista-tu 

    - Non , je ne veux rien écouter ! Cria-t-elle

    - Yûna , Je t'aime .. »

    Trop tard , elle est déja morte . 

    Avant qu’elle ne tombe au sol, tu la rattrapas.

    Tu te sens mal , 

    Elle est morte dans tes bras , 

    Le sang coulait sur tes mains , 

    Une larme coula sur ta joue , et une deuxième la suivit .. 

    «Non ! Yûna ! S'il te plait ! NE MEURT PAS ! Reste ! »

    Ton rêve devint réalité , mais se transforma aussitôt en cauchemar . 

    Tu était toujours là , entrain de la regarder , 

    Tu la trouvait ravissante , 

    Même en mourrant , elle souriait . 

    Tu avais la tête nichée dans son cou , 

    Son odeur disparaissa , et l'odeur du sang la remplaca . 

    Mourir , 

    Mourrir etait le seul moyen de faire taire cette douleur . 

    Elle en était sûre , elle te retrouverait un jour , 

    Au paradis ... 

    ·•●▂▃▅▆▇▇▆▅▃▂▂▃▅▆▇▇▆▅▃▂▂▃▅▆▇▇▆▅▃▂▂▃▅▆▇▇▆▅▃▂●•·

    Yahou ! *fière d'elle* 

    Un P'tit Death-shot pour changer un peu . 

    Alors , des avis ?


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique